Pétition originale

mercredi 20 octobre 2010
par  Jérôme CANDAU
popularité : 4%

Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale,

nous sommes professeurs dans les classes de STI. Vous avez recruté chacun d’entre nous pour ses compétences dans un domaine particulier des sciences et des techniques. Aujourd’hui, vous annoncez qu’un seul et même professeur devra assurer l’ensemble des "enseignements transversaux" du programme rénové STI2D.

Bonne idée : tout devient simple !

  • L’interdisciplinarité ? Facile et pas cher ! Un professeur unique et omni-compétent.
  • Les emplois du temps ? Facile et pas cher ! Un professeur unique et omni-compétent.
  • L’accueil des élèves lors des travaux à effectifs réduit ? Facile et pas cher ! Les effectifs seront laissés à l’appréciation des chefs d’établissement.
  • Le matériel ? Facile et pas cher ! VIR-TUA-LI-TÉ : des ordinateurs PARTOUT.
  • La formation des enseignants ? Facile et pas cher ! Quelques heures de mise à niveau (en totale contradiction avec les nouvelles modalités de recrutement à BAC+5).

Facile et pas cher = PUBLICITÉ MENSONGÈRE !

A tout cela, notre réponse est NON :

Non au mépris des élèves !

Non au mépris des parents !

Non au mépris des professeurs !


NB : la pétition originale a démarré sur un site spécialisé qui demeure bien sûr actif. Les nouvelles signatures sont ré-importées régulièrement ici.



Signatures :  579

Date Nom Sites Web Message
31 janvier master case master case

Je signe cette pétition.

Septembre 2012 Goncalves
Mars 2011 DidierS
Mars 2011 tiefenbach
Mars 2011 Gaubert Michèle
Mars 2011 E.Bouldoires

On nous impose une restructuration profonde, tant au niveau des méthodes, des contenus, des objectifs, que de la perception même de notre métier , et de la place de notre enseignement dans la construction de la société. Comment peut-on imaginer qu’il est possible d’assimiler un savoir universel et transversal en quelques jours de formation ? Comment peut on mépriser les personnes au point de négliger l’aspect humain et les difficultés de remise en question complète , ainsi que les nombreuses suppressions de poste que celà implique ? Alors que la désindustrialisation en France est montrée comme un problème majeur par de récents rapports européens , au lieu de compléter et dépoussierrer les formations existantes avec ces notions importantes de créativité, et écoconception, on détruit le potentiel, les structures et les outils existants ! Les formations actuelles , BAC STI-BTS-DUT confondus sont parmi les plus porteuses d’emploi au niveau de l’encadrement dans les entreprises , et cette réforme nous privera de l’héritage culturel et industriel mis en place décennie après décennie. Je suppose qu’on recrutera ailleurs ce qu’on n’aura plus chez nous,comme d’habitude !

Mars 2011 Autréau Fabien

Non à la grande braderie ! Nos élèves méritent mieux que cela.

Janvier 2011 Palu Gérard

Signez une autre pétition. http://pascettereformedulycee.org/

Décembre 2010 Antonin

J’ai fait partit de la formation STI génie mécanique option systèmes motorisés, jamais une formation ne m’avait autant encourager à faire le maximum ! Quel pays étrange qui réforme le système scolaire en pensant que les meilleurs resteront ensuite dans ce pays...

Décembre 2010 SANS L.
Décembre 2010 Alain

C’est une forme de privatisation : pourrir le système éducatif ! Cela a commencé en généralisant le BacPro 3 ans malgré les résultats catastrophiques des expérimentations.ensuite, la réforme des seconde, du lycée général et maintenant les STI en attendant le pompon : la prochaine réforme des BTS ! La formation technologique française va arriver à produire du RIEN. Bel effort ! Tout cela pour faire la part belle à l’ALTERNANCE et pouvoir enfin appliquer la formation tout au long de la vie ! Moi, je vais devenir boulanger car la bouffe c’est sacré !

Décembre 2010 philippe

La fin des STI est proche. On va décourager les élèves. Formation au rabais, on fait tout et n’importe quoi. Décevant.

Décembre 2010 Manuela RIBEIRO
Décembre 2010 CLAUDE

Tristesse de constater que l’on reproduit au lycée ce que l’on voit tout le temps en politique ou l’on voit passer un ministre du budget à la défense, de l’écologie à l’intérieur... Ces incompétents en tout aidé d’une ribambelle de conseillé pensent que leur exemple est transposable partout. PITOYABLE !

Décembre 2010 vchampeau

Nos inspecteurs, dont un a proposé en réunion à Bordeaux (académie pilote parait il ???) d’acheter un gros pot de vaseline pour mieux faire passer cette réforme ( Amis poètes bienvenue), mettraient il leurs enfants en sti2d ? J’en doute fort Les mots clé de cette réforme : mépris, gâchis, incompétence, économies, opportunisme, révolte Prof d’électrotech à Pau

Décembre 2010 Franck

Comment faire des économies... qui n’en seront pas ! Ne rêvons pas, l’idée initiale était de faire disparaitre purement et simplement les Bac technos. Alors, lorsque nous nous plaignons trop, "on" sait faire replaner le glaive de cette suppression au dessus de nos têtes... et de nos emplois ! Nous sommes nous déjà autant sentis "pions" que nos "dirigeants" déplacent ou effacent sans aucun état d’âme ?

Décembre 2010 Serge

L’éducation Nationale en a fait une spécialité : La destruction de tout ce qui "marche" Elle loue la classe Maternelle, puis la réforme .. Elle parle de la réussite des filières technologiques et des BTS, et aujourd’hui les démantèle. Nos élèves et étudiants préfèrent étudier la physique sur des systèmes techniques réels, en réponse l’EN donne ces enseignements aux Professeurs de Physique (qui ne maîtrisent pas les notions utiles comme par exemple la lecture de dessins industriels) ... et qui vont faire que de la théorie ! Elle nie nos formations de spécialités de haut niveau alors que l’industrie les recherche ! L’échec de l’enseignement de la technologie au collège vient en grande partie de formation d’enseignants de couture, cuisine, .. peu motivés .. Aujourd’hui on refait la même erreur. A l’EN on ne sait pas améliorer, on détruit pour faire du nouveau et après on ne fait pas de bilan, On sait ce qui ne fonctionne pas ; mais là on n’y touche pas !

Décembre 2010 PASQUAY Joel
Décembre 2010 QUARTIER Jean-Pierre CGT Educ’Action 06

Il faut repousser cette réforme inefficace, dangereuse pour la série STI et ses élèves. Oui à une formation, sur le temps de travail, nous perfectionnant dans nos disciplines. Non à une formation hors temps de travail, voire une i-formation, voulant nous transformer en prof de technologie polyvalent. Cette réforme méprise nos disciplines, nos élèves, nous méprise. Son objectif est la suppression des STI.

Décembre 2010 LE MOING

La formation est prévue sur trois ans ! OUI ! Mais nos futurs élèves seront là dans quelques semaines. C’est donc tout simplement IMPOSSIBLE !

Décembre 2010 Vincent

Prof de Génie civil, je n’ai jamais eu de problême de recrutement en filiére STI GC (Rappel : La contruction sera un des seul secteur d’activité en croissance pour les 5 années à venir : voir : http://www.strategie.gouv.fr/IMG/pd... Que dire, je suis dégouté.....

Décembre 2010 Sansamat
Décembre 2010 SEGURET Jean-marc

Le domaine de la technologie est une affaire de SPÉCIALISTES depuis le début de l’ère industrielle !!!! Un prof est en général très compétant dans son domaine et MOYEN (pour ne pas dire mieux) en TOUT !!! Cela promet pour la qualité de l’enseignement en STI2D...........

Décembre 2010 Templier Gilles
Décembre 2010 zahn ulrike
Novembre 2010 DA DALT J

professeur de Génie Civil et pas d’option "technologie virtuelle".

Novembre 2010 blondel
Novembre 2010 Gilles ROBIN
Novembre 2010 KARINE

Valoriser n’est pas détruire ! Des générations de STI ont trouvé leur voie grace à cette formation "différente" et moi aussi. J’enseigne en SI et en STI (TZR depuis 10 ans, CAPET Electrotechnique) j’ai déjà vu combien il était difficile de faire passer des notions dans une discipline proche (informatique et électronique quand on vient d’électrotechnique) alors pour ce qui est du génie civil et du génie méca.... c’est juste une question d’honnêteté et de respect : on ne PEUT pas tout faire et le faire bien !

Novembre 2010 GABIRON Véronique

Navigation

Articles de la rubrique

  • Pétition originale